L'hydrogène moléculaire et la santé

L'hydrogène moléculaire présente un potentiel intéressant dans le domaine de la santé pour son rôle dans la prévention des lésions cellulaires et d'autres avantages thérapeutiques

Médecins analysant des radios de cerveaux

Thérapie par l'hydrogène

La thérapie par l'hydrogène moléculaire peut se faire de plusieurs manières, inhaler, boire ou se baigner dans de l'eau enrichie en hydrogène moléculaire également appelé H2. En milieu hospitalier, une solution saline contenant de l'H2 peut également être injectée à un patient. Cette nouvelle thérapie par H2 possède un potentiel énorme mais est très peu connu du monde occidental.

L'hydrogène est l'élément le plus simple, le plus léger et le plus petit de l'univers, ces trois facteurs contribuent à ce que l'hydrogène soit si efficace dans le traitement de diverses affections. L'hydrogène est si léger qu'il imprègne les membranes cellulaires du corps, lui permettant de se déplacer dans pratiquement toutes les parties du système humain. L'hydrogène est connu pour ses effets antioxydants et anti-inflammatoires sur les cellules et les organes, plus de 2000 études et recherches scientifiques mettent en avant des résultats intéressantes dans plus de 170 modèles pathologiques.


L'hydrogène est utilisé depuis 1972 pour prévenir le mal de la plongée lors de plongées en grande profondeur et la première démonstration des effets thérapeutiques de l'hydrogène moléculaire H2 remonte à 1975 lorsqu'une étude consistait a administré du H2 à des souris atteintes de tumeurs.

A faible concentration, l'hydrogène est sûr et non toxique pour l'homme, il n'y a à ce jour pas d'effets secondaires connus. 

 

Il existe des indications solides que la thérapie par l'hydrogène molécualire soit efficace, cependant, des études humaines à grande échelle sont nécessaires pour confirmer ces effets. Le Japon, la Chine, Taiwan, la Corée du Sud, les Etats-Unis mais également des pays Européens dont la Serbie ou la Slovaquie comptent parmi les pays les plus actifs dans la recherche et les études sur les effets bénéfiques de l'hydrogène moléculaire sur la santé. La dernière grande crise sanitaire mondiale du Covid-19, a d'ailleurs permis d'évaluer sur des milliers patients que H2 pourrait être capable d'atténuer les symptômes du Covid 19 soit par l'ingestion ou par inhalation.

Dans les années à venir, de nombreuses études seront produits et nous aurons beaucoup plus de données sur l'efficacité de la thérapie par H2 et les médecins découvriront continueront à décrouvrir comme H2 révolutionne la médecine moderne.

En attendant, plusieurs effets bénéfiques ont dores et déjà pu être mis en avant parmi les 2000 études publiées.

Jeunes et vieux

Anti-âge
Bien que nous ne nous en soyons pas rendu compte à l'époque, l'année 2007 a  marqué un tournant important dans la science et de la recherche anti-âge.
Le magazine de renommé international dans le milieu médical "Nature Medicine" a publié en 2007, les travaux du Professeur Ohta et de son équipe, cette étude faisait découvrir au monde médicale les applications thérapeutiques de l'hydrogène moléculaire H2, elle expliquait que H2 agissait comme un puissant antioxydant et qu'il piégeait sélectivement les radicaux libres cytotoxiques, H2 permettrait de lutter contre le vieillissement des cellules.
Durant la décennie passée, de nombreuses études montrent que l'hydrogène moléculaire est bien plus qu'un simple antioxydant. H2 est si petit et léger qu'il se diffuse facilement et il est capable de pénétrer dans le noyau des cellules, il a alors des effets au niveau de la transcription génique, via l'activation de la voie NRF2. NRF2 est le gardien des défenses antioxydantes, il aide l’organisme à résister aux dommages cellulaires causés par les espèces les radicaux libres. En agissant ainsi, H2 régule à la hausse la production d'antioxydants de notre corps, comme le glutathion, la superoxyde dismutase et la catalase.

Dermatologist
Doctor
À l'écoute des poumons de bébé
Physiothérapie
Ruban d'or
Rendez-vous en psychologie

Maladies de la peau
Des études ont montré que les maladies de la peau peuvent être atténuées par l'utilisation de l'hydrogène moléculaire, il a été démontré que les effets biologiques et antioxydants des bains d'hydrogène moléculaire se poursuivent même après l'élimination de l'h2 du corps, ce qui en fait potentiellement un outil thérapeutique efficace pour les maladies de la peau.

Maladies cardiaques
L'hydrogène moléculaire améliore la fonction cardiaque et peut aider à la récupération après une chirurgie ou une blessure cardiaque. Les maladies cardiovasculaires ou cardio-neurovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde, la deuxième en France après les cancers. Malgré quatre décennies de baisse de mortalité et morbidité grâce à la prévention et aux progrès thérapeutiques, les maladies cardio-neurovasculaires restent à l’origine d’environ 140 000 morts par an ; elles sont aussi l’une des principales causes de morbidité et de consommation de soins avec plus de 15 millions de personnes traitées pour maladie, risque cardiovasculaire ou diabète. Les leviers de prévention sont multiples sur ce risque multifactoriel. 
Les maladies cardiovasculaire sont clairement l'une des principales causes de décès dans le monde. De nombreuses études et publications scientifiques ont montré que l'inhalation ou l'ingestion d'hydrogène peut aider à réduire ou à prévenir les maladies cardiaques.
Il existe de nombreuses études qui couvrent ce sujet, on y découvre que l'hydrogène moléculaire H2 peut aider à normaliser le taux de cholestérol, réduire la glycémie et à réduire l'hypertension artérielle, ce qui est utile lorsque l'on est sujet à des maladies cardiovasculaires.

Maladies pulmonaires
La mortalité due aux maladie pulmonaires ou encore le Covid-19 est en grande partie due à l'effet détériorant que la maladie a sur les voies respiratoires. Récemment, des chercheurs Chinois et Européen ont pu découvrir que l'eau enrichie en H2 ou l'inhalation de H2 pourraient être capable d'atténuer les symptômes en inhibant le stress oxydatif et l'inflammation. 

Récupération
Après une séance d'entraînement, nos muscles sont dans un état d'inflammation et d'oxydatation qui peut être atténuer par l'hydrogène moléculaire. Boire ou se baigner dans de l'hydrogène peut aider à la récupération, en particulier à la récupération musculaire.
L'effet antioxydant de l'hydrogène en fait à nouveau une forme intéressante de thérapie pour la récupération.
Outre son potentiel pour la récupération, l'hydrogène moléculaire est également efficace dans le traitement des blessures - à la fois squelettiques, musculaires et hépatiques - causées par les efforts que notre peut subir.

Cancer et tumeurs
Il a été démontré dans plusieurs études que l'hydrogène moléculaire peut aider à améliorer la qualité de vie des patients traités pour une tumeur ou un cancer.

En 1975, des recherches ont montré que le traitement à l'hydrogène était efficace contre les tumeurs chez les souris. Depuis de nombreux chercheurs se sont penchés sur le sujet et des études en laboratoire ont montré que l'hydrogène moléculaire pourrait être efficace dans le traitement des tumeurs humaines en protégeant les cellules normales de la détérioration tout en inhibant la croissance des cellules tumorales. Ces dernières années des études rapportent que l'hydrogène moléculaire pourrait être associée à une amélioration de la fonction hépatique chez les patients recevant une chimiothérapie, ainsi qu'à une réduction des effets secondaires chez les personnes recevant un traitement.
Bien que nous en soyons à un stade précoce de la recherche sur les effets thérapeutiques de l'hydrogène moléculaire sur le cancer, les résultats des études cliniques sont prometteurs. Bien que des études plus longues et plus importantes soient nécessaires, les résultats positifs obtenus à ce jour mérite d'être considéré au cas par cas pour une utilisation dans cette population.

Médecins regardant Rays X-

Maladie neurodégénérative
L'hydrogène détient des effets protecteurs contre la neuro-dégénérescence. Le stress oxydatif chronique est largement reconnu comme l'une des causes de la neuro-dégénérescence, y compris la démence, Alzheimer et la maladie de Parkinson. En prenant de l'hydrogène moléculaire, le stress oxydatif peut être supprimé et les troubles cognitifs évités. Des études récentes suggèrent que l'hydrogène pourrait être en mesure d'aider les patients touchés par la maladie de Parkinson, la SLA, la maladie d'Alzheimer, les troubles bipolaires ou encore les lésions nerveuses traumatiques.

Ces recherches sont très prometteuses mais encore récentes, nous attendons avec beaucoup d'impatience la publications de nouveaux travaux sur ce sujet.